Coordonnatrice ou coordonnateur national-e (bilingue - français/anglais)

(Find the posting in English here)

Titre : Coordonnatrice ou coordonnateur national-e (bilingue - français/anglais)
Sous la responsabilité de : La directrice générale de l’Atlantic Council for International Cooperation
Nombre d’heures : À temps partiel (30 heures/semaine). Contrat d’un an avec possibilité de renouvellement. 
Salaire : Entre 54 500 $ et 56 713 $ (selon expérience) (80% niveau d’effort équivalent à temps plein)
Lieu : Halifax, Nouvelle-Écosse
Date de début : Avril 2019  

Le Réseau de coordination des conseils (RCC) est un réseau dynamique regroupant les huit conseils provinciaux et régionaux pour la coopération internationale qui luttent pour la justice et le changement social. Enracinés dans les communautés à travers le Canada et représentant près de 350 organismes de coopération internationale, les conseils sont des leaders en engagement du public aux niveaux local et régional, et sont reconnus pour leur capacité à porter les connaissances et les priorités régionales au niveau national. Le RCC offre une plateforme nationale qui permet aux conseils de collaborer pour améliorer leur efficacité, apprendre des compétences spécifiques de chacun et identifier des priorités communes en matière d’action collective.

Le RCC est à la recherche d’une coordonnatrice ou d’un coordonnateur national-e bilingue qui sera basé-e dans les bureaux de l’Atlantic Council for International Cooperation. La candidate ou le candidat idéal-e fait preuve de créativité, possède de solides compétences d’animation et de rédaction, de l’expérience dans les relations avec le gouvernement et démontre une passion pour la création d’un changement social positif à l’échelle locale et mondiale. Elle ou il a la capacité de jongler avec des priorités concurrentes, de mener à terme des projets impliquant de nombreuses parties prenantes et de s’épanouir dans un environnement de travail dynamique qui évolue rapidement. Elle ou il a de fortes compétences à la fois sur le plan de la réflexion stratégique de haut niveau et que sur ceux de la logistique et de l’organisation d’événements.

Cette offre d’emploi indique les domaines de responsabilité et les tâches liés à ce poste. Des tâches et des priorités supplémentaires pourraient être identifiées et assignées lors de la planification de travail annuel.

Responsabilités

En appui aux orientations stratégiques du RCC, la coordonnatrice ou le coordonnateur national-e, en collaboration avec les agent-e-s des politiques et des communications, coordonnera l’élaboration, l’exécution, le suivi et l’évaluation des initiatives de programme du RCC. La coordonnatrice ou le coordonnateur national-e est chargé-e de:

  • La gestion globale du programme pluriannuel complet du RCC, y compris la supervision du personnel, la gestion financière, le développement des partenariats et les relations gouvernementales

  • La supervision du personnel, y compris les agent-e-s des politiques et des communications

  • Travailler en collaboration avec huit directions générales basées dans différentes provinces et territoires à travers le Canada.

  • Soutenir un-e agent-e de programme dans la mise en œuvre d’une stratégie de communication globale pour le RCC.

  • Soutenir un-e agent-e de programme dans l’élaboration d’un programme de recherche et sur les politiques portant sur des questions émergentes liées au développement international

  • Organiser et animer des webinaires nationaux de renforcement des capacités sur diverses thématiques pour le secteur

  • Coordonner les processus de sélection des délégations jeunesse en collaboration avec les conseils et d’autres intervenants clés

  • Élaborer et mettre en œuvre une campagne d’engagement du public concertée à l’échelle nationale pour la Semaine du développement international

  • Organiser et animer les réunions en face à face des directions générales du RCC

  • Assurer le suivi et l’évaluation du travail du RCC et produire des rapports pour Affaires mondiales Canada à l’aide d’outils de gestion axée sur les résultats

La coordonnatrice ou le coordonnateur national-e du RCC peut être tenu-e de travailler occasionnellement en soirée et la fin de semaine, ou de faire des heures supplémentaires, et doit parfois voyager à l’intérieur du Canada pour des périodes pouvant aller jusqu’à une semaine.

Qualifications, compétences et expérience

  • Parfaitement bilingue en anglais et en français

  • Un minimum de trois ans d’expérience dans le secteur du développement international ou dans le secteur des organismes à but non lucratif en communications, relations avec les médias, gestion de projet ou relations publiques

  • Expérience démontrée en gestion de programme, y compris la conception, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation, et la gestion financière

  • Diplôme d’études postsecondaires ou l’équivalent en communications, développement international, éducation des adultes ou autre domaine connexe

  • Excellentes compétences en communications à l’oral, à l’écrit et en ligne, tant en français qu’en anglais

  • Excellentes connaissances des plateformes de médias sociaux et des nouvelles plateformes de médias et d’outils numériques, telles que la diffusion en direct sur le web, Share point, Google Drive, etc.

  • De l’expérience dans la supervision d’employé-e-s ou de bénévoles

  • Capacité démontrée à établir et maintenir des relations de travail stratégiques et positives avec des intervenant-e-s et décideur-euse-s clés

  • Capacité à travailler en collaboration avec d’autres pour établir des objectifs, résoudre des conflits et de prendre des décisions.

  • Expérience dans l’élaboration de demandes de financement

  • Excellentes compétences en gestion du temps, prise de décision, organisation, résolution de problèmes et relations interpersonnelles

  • Personne autonome faisant preuve d’initiative, de flexibilité et de créativité

  • À l’aise de travailler avec un minimum de supervision dans un environnement où le respect des échéances est important

  • Fort sens de la diplomatie et capacité de gérer des perspectives diverses

  • Démontre un réel souci du détail et a le sens de l’humour

  • Expérience dans la gestion axée sur les résultats (GAR)

Informations sur la demande application

Les candidates et candidats qualifiés sont invités à soumettre une lettre de présentation, leur curriculum vitæ, un exemple de rédaction d’au plus 500 mots, ainsi que les noms et coordonnées de deux références au plus tard le 22 avril 2019 à hiring@acic-caci.org. Seules les personnes sélectionnées pour une entrevue seront contactées.

En tant que réseau visant l’équité, le RCC encourage les applications d’individus qui représentent toute la diversité des communautés au Canada, y compris la complexité des identités intersectionnelles basées sur la capacité, l’âge, la classe sociale, le genre, l’appartenance ethnique et l’orientation sexuelle.